1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Miroir-1914-num-43-20_09_14-12-c.jpg
LES MÊMES REPASSENT DANS LA MEME VILLE, MAIS COMME PRISONNIERS21 viewsSur le passage des Allemands, pénétrant en conquérant dans la ville ouverte, s'étaient trouvés quelques habitants émus, poussés par la seule curiosité, mais lorsqu'à la fin de la même journée, après un combat livré aux environs, les troupes françaises victorieuses arrivèrent encadrant un grand nombre de prisonniers, la population tout entière afflua gaiement dans les rues, narguant les soudards devant lesquels il lui avait fallu se taire et refouler son indignation.
On imagine l'accueil fait à nos soldats.
Miroir-1914-num-43-20_09_14-13-a.jpg
UN ÉPISODE DE LA CHASSE AU TAUBE AUX ENVIRONS DE PARIS26 viewsUn Taube abattu par notre aviation.
Miroir-1914-num-43-20_09_14-13-b.jpg
UN ÉPISODE DE LA CHASSE AU TAUBE AUX ENVIRONS DE PARIS19 viewsMitrailleur à son poste faisant feu sur le Taube .
Miroir-1914-num-43-20_09_14-13-c.jpg
UN ÉPISODE DE LA CHASSE AU TAUBE AUX ENVIRONS DE PARIS20 viewsPilote de l'avion
Miroir-1914-num-43-20_09_14-13-d.jpg
UN ÉPISODE DE LA CHASSE AU TAUBE AUX ENVIRONS DE PARIS20 viewsAlors que le combat fait rage, on distingue Paris à l'horizon.
Miroir-1914-num-43-20_09_14-13.jpg
UN ÉPISODE DE LA CHASSE AU TAUBE AUX ENVIRONS DE PARIS19 viewsL'aviation française défendait Paris avec une grande vigueur.
Miroir-1914-num-43-20_09_14-14-a.jpg
L'ŒUVRE DES VANDALES ALLEMANDS A LIÈGE10 viewsUNE MAISON BOMBARDÉE ET INCENDIÉE

L'UNIVERSITÉ DEVENUE AMBULANCE ALLEMANDE

LES ALLEMANDS POSENT SUR LES DÉCOMBRES DEVANT L'OBJECTIF
Miroir-1914-num-43-20_09_14-14-b.jpg
UNE MAISON BOMBARDÉE ET INCENDIÉE21 viewsLiège qui a soutenu contre des forces ennemies terriblement supérieures aux siennes un siège désormais légendaire, ne possède pour ainsi dire plus d'immeubles qui n'aient été endommagés par l'artillerie allemande ou incendiés volontairement par les barbares.
Miroir-1914-num-43-20_09_14-14-c.jpg
L'UNIVERSITÉ DEVENUE AMBULANCE ALLEMANDE12 viewsLes Allemands qui avaient mis le feu à la bibliothèque de l'université de Liège, contenant 300.00 volumes et plus de 1.300 manuscrits, ont du moins épargné l'université elle-même, car elle devait leur être utile.
Ils l'ont en effet, transformée en ambulance.
Miroir-1914-num-43-20_09_14-14-d.jpg
FIERS DE LEURS EXPLOITS, LES ALLEMANDS POSENT SUR LES DÉCOMBRES DEVANT L'OBJECTIF24 viewsC'est avec un véritable plaisir, un raffinement de sauvages cruels et impitoyables que les soldats du Kaiser accomplissent l'œuvre de destruction qui leur est commandée par leurs chefs.
La mesure de leur mentalité est donnée par cette photographie. Fiers de l'exploit facile qui consiste à s'acharner sur des ruines, ils ont posé devant l'opérateur, montés sur les décombres d'une église.
Cet instantané a été pris par un correspondant neutre et que les Allemands laissent circuler librement.
Miroir-1914-num-43-20_09_14-15-a.jpg
APRÈS L'ABOMINABLE BOMBARDEMENT DE LOUVAIN 7 views
Miroir-1914-num-43-20_09_14-16.jpg
L'ACHARNEMENT DES ALLEMANDS À MALINES18 viewsUn vitrail de la cathédrale détruit par un obus et d'innombrables balles.
Les Allemands, dans leur fureur destructrice, ne se sont pas contentés de bombarder ce trésor d'architecture gothique qu'est la cathédrale de Malines et de le détruire en partie.
Ayant appris que les viraux étaient réputés pour leur beauté, ils sont, après avoir quitté une première fois le lieu de leurs exploits, revenus sur leurs pas pour parfaire leur œuvre de sauvages à coups de fusils et à coups de canons.
266 files on 23 page(s) 13