1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Miroir-1914-num-44-27_09_14-14-b.jpg
LES RUINES LAMENTABLES DU QUARTIER DE LA LICORNE, PARTICULIÈREMENT ÉPROUVÉ17 viewsLes immeubles dont les portes ne s'ouvrirent pas assez vite sous les coups de crosse des soudards qui réclamaient du vin, furent incendiés sans pitié.
Dans la rue de la Licorne, les maisons Hygouff, Bourgouin et Julien ne forment plus que des amoncellements de ruines.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-14-c.jpg
TROIS MAISONS ÉVENTRÉES ET DONT LES MURAILLES SONT ENCORE FUMANTES13 viewsLes Allemands emploient des obus à pétrole et des cartouches incendiaires.
A Senlis se sont des pâtés de maison entiers qui ont brûlé.
Ici, les habitations de MM Delaporte, juge de paix, et Langlois, notaire, ont été, avec un troisième immeuble, entièrement consumées.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-14-d.jpg
LA RUE BELLON ENTIÈREMENT ENCOMBRÉE PAR LES VESTIGES DE L'INCENDIE27 viewsDe tels documents évoquent les plus sombres catastrophes, éruptions volcaniques ou tremblements de terre.
Quel acharnement dans le vandalisme il a fallu à des hommes pour dépasser en horreur les effets qu'on parfois les accès de colère aveugle de la nature...

Miroir-1914-num-44-27_09_14-15-a.jpg
12 views
Miroir-1914-num-44-27_09_14-15-b.jpg
AUTO ALLEMANDE TOMBÉE AU PONT DE TRILPORT36 viewsQuatre officiers allemands ne voyant pas que nous avions fait sauter le pont se sont abattus dans la rivière avec leur auto.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-15-c.jpg
UN HÔTEL BOMBARDÉ À CHÂTEAU-THIERRY30 viewsUn obus a écorné curieusement la fenêtre, sans briser la lanterne au-dessus de la porte.
Les dégâts sont peu importants.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-15-d.jpg
SOLDATS ALLEMANDS MORTS SUR LA ROUTE41 viewsDans sa fuite, l'ennemi laisse en arrière les blessés les plus grièvement atteints.
Ceux-ci sont morts près de Dammartin.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-15-e.jpg
UN CHEVAL BRÛLÉ EN GARE DE MARY-SUR-MARNE79 viewsLes innombrables cadavres de chevaux qui jalonnent les routes et les champs de bataille, sont brûlés le plus rapidement possible.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-15-f.jpg
LES BATEAUX-LAVOIRS DE LAGNY COULÉS57 viewsAfin que les Allemands ne puissent utiliser les bateaux-lavoirs pour barrer et franchir la Marne, nos soldats les avaient coulés.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-15-g.jpg
PAYSANS BELGES SOLLICITANT LA CHARITÉ PUBLIQUE72 viewsLes habitants des villages dévastés dont la misère est grande, font des collectes parmi les curieux venus des villes voisines.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-16-a.jpg
CANONS ET MUNITIONS PRIS AUX ALLEMANDS29 views
Miroir-1914-num-44-27_09_14-16-b.jpg
UN GROUPE DE PIÈCES PRISES PAR NOS TROUPES PRES DE LA FERTÉ-MILON68 viewsÀ la suite d'un combat acharné sur les bords de l'Ourcq , l'ennemi, en fuyant, dû abandonner de nombreux canons et de munitions.
Ces canons ont été réunis dans un champ avant d'être dirigés vers Vincennes où ils sont allés rejoindre d'autres trophées.

266 files on 23 page(s) 19