1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


guerre-1914-1918-annee-1915-135-c.jpg
LES DÉBRIS DE L'APPAREIL APRÈS L'ACCIDENT 0 viewsParti de Châlons-sur-Marne, en reconnaissance, le lieutenant Mouchard,réputé par son sang-froid et son habileté,
avait parcouru une dizaine de kilomètres, quand, près du village de Lépine, son moteur prit feu.
Le pilote et son mécanicien vinrent s'écraser sur le sol.

guerre-1914-1918-annee-1915-135-d.jpg
PHOTOGRAPHIE PRISE EN AÉROPLANE AU-DESSUS DU CIMETIÈRE DE LÉPINE PENDANT LES OBSÈQUES 0 viewsLe jour des obsèques, les camarades de l'aviateur ont eu la pensée touchante d'assister du haut des airs à la cérémonie.
Et tandis que dans le modeste cimetière attenant à l'église de Lépine, officiers et soldats se pressaient autour des deux tombes, les avions de l'escadrille se croisaient sans discontinuer dans le ciel, symbolisant ainsi la confiance et l'opiniâtreté des combattants aériens.
Sur cette photographie prise en aéroplane on voit, à gauche, une aile de l'appareil.
guerre-1914-1918-annee-1915-135.jpg
LES FUNÉRAILLES DE L'AVIATEUR RENÉ MOUCHARD 0 views
LE Lt MOUCHARD ET SON MÉCANICIEN E. MAILLARD

LES DÉBRIS DE L'APPAREIL APRÈS L'ACCIDENT

VUE AERIENNE DES OBSÈQUES À LÉPINE
guerre-1914-1918-annee-1915-136-a.jpg
LES SOLDATS AIDENT LES PAYSANS À LABOURER0 views
Sous l'uniforme, laboureurs anglais et français reprennent leur métier

SOLDAT MANŒUVRANT UN ATTELAGE

SOLDAT ANGLAIS LABOURANT
guerre-1914-1918-annee-1915-136-b.jpg
SOLDAT MANŒUVRANT UN ATTELAGE DE BŒUFS0 viewsDes permissions sont accordées aux cultivateurs mobilisés, pour leur permettre d'aller faire les semailles dans leur pays.
Mais beaucoup, pour venir en aide aux paysans des régions où l'on se bat, et aussi en manière de distraction,
s'adonnent aux travaux des champs, entre deux séjours dans les tranchées.
Charretiers et bouviers, délaissant le fusil pour le fouet ou l'aiguillon, conduisent volontiers les attelages,
à moins qu'ils ne tiennent la charrue comme ce soldat anglais, laboureur pittoresque.
guerre-1914-1918-annee-1915-136-c-1.jpg
SOLDAT ANGLAIS LABOURANT 0 viewsDes permissions sont accordées aux cultivateurs mobilisés, pour leur permettre d'aller faire les semailles dans leur pays.
Mais beaucoup, pour venir en aide aux paysans des régions où l'on se bat, et aussi en manière de distraction,
s'adonnent aux travaux des champs, entre deux séjours dans les tranchées.
Charretiers et bouviers, délaissant le fusil pour le fouet ou l'aiguillon, conduisent volontiers les attelages,
à moins qu'ils ne tiennent la charrue comme ce soldat anglais, laboureur pittoresque.
guerre-1914-1918-annee-1915-136-c.jpg
SOLDAT ANGLAIS LABOURANT 0 viewsDes permissions sont accordées aux cultivateurs mobilisés, pour leur permettre d'aller faire les semailles dans leur pays.
Mais beaucoup, pour venir en aide aux paysans des régions où l'on se bat, et aussi en manière de distraction,
s'adonnent aux travaux des champs, entre deux séjours dans les tranchées.
Charretiers et bouviers, délaissant le fusil pour le fouet ou l'aiguillon, conduisent volontiers les attelages,
à moins qu'ils ne tiennent la charrue comme ce soldat anglais, laboureur pittoresque.
guerre-1914-1918-annee-1915-136.jpg
LES SOLDATS AIDENT LES PAYSANS À LABOURER 0 viewsSous l'uniforme, laboureurs anglais et français reprennent leur métier

SOLDAT MANŒUVRANT UN ATTELAGE

SOLDAT ANGLAIS LABOURANT

guerre-1914-1918-annee-1915-137-a.jpg
LE MINISTRE DE LA GUERREAUX ARMÉES : M.MILLERAND VISITE LE FRONT ENTRE L’OISE ET LA VILLE D’ARRAS LE MINISTRE DE LA GUERRE DÉCORE DES SOUS-OFFICIERS 0 viewsLe ministre de la Guerre vient de consacrer deux journées à la visite de la partie du front comprise entre la région d'Arras et l'Oise.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-137-b.jpg
LE MINISTRE DE LA GUERRE DÉCORE DES SOUS-OFFICIERS 0 views
guerre-1914-1918-annee-1915-137-c.jpg
M. MILLERAND SE REND COMPTE DES EFFETS DU BOMBARDEMENT D'ARRAS 0 viewsM.Millerand, Gal Wirbel, Gal Anthoine

guerre-1914-1918-annee-1915-137-d.jpg
LE MINISTRE S'ENTRETIENT AVEC DES SOLDATS QUI PORTENT LA SOUPE 0 views
246 files on 21 page(s) 20