1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


guerre-1914-1918-annee-1915-208-c.jpg
Du Camp des Romains aux Eparges 0 viewsLa situation des assiégeants

Le fort du Camp des Romains et le combat des Eparges.
Le camp, qui marque la pointe extrême de l'avance allemande entre Toul et
Verdun est à 150 mètres de nos tranchées de l'autre côté de la route de Commercy à Saint-Mihiel.
Quant au combat, à peine trouble-t-il le paysage.
Le ruisseau de Longeau coule paisiblement, tandis que des milliers d'hommes, à un kilomètre de là, luttent
et meurent héroïquement pour sauver l'indépendance de la patrie.
guerre-1914-1918-annee-1915-208-d.jpg
LA GUERRE DE SIÈGE DANS LES HAUTS-DE-MEUSE 0 viewsCe qu'on voit d'un combat moderne—Du Camp des Romains aux Eparges

La situation des assiégés

La situation des assiégeants

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-208.jpg
LA GUERRE DE SIÈGE DANS LES HAUTS-DE-MEUSE 0 viewsCe qu'on voit d'un combat moderne—Du Camp des Romains aux Eparges

La situation des assiégés

La situation des assiégeants

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-209-a.jpg
UN ENTONNOIR PRIS ET REPRIS QUATRE FOIS - Nos sapeurs travaillent à aménager l’"entonnoir" près des cadavres allemands 0 viewsOn lisait le 15 mars : Dans la région d'Albert, près de Carnoy, les Allemands ont fait sauter une mine sous une de nos tranchées et ont occupé l'entonnoir; nous les en avons chassés, ils s'y sont réinstallées, mais une nouvelle contre-attaque nous a permis de reconquérir la position, nous nous y sommes maintenus depuis lors et nous avons réussi à remettre en état toute notre organisation défensive.
L'aspect de cet entonnoir, de 14m de profondeur sur 30m de diamètre, pris dix minutes après notre occupation.
guerre-1914-1918-annee-1915-209.jpg
UN ENTONNOIR PRIS ET REPRIS QUATRE FOIS - Nos sapeurs travaillent à aménager l’"entonnoir" près des cadavres allemands0 viewsOn lisait le 15 mars : Dans la région d'Albert, près de Carnoy, les Allemands ont fait sauter une mine sous une de nos tranchées et ont occupé l'entonnoir; nous les en avons chassés, ils s'y sont réinstallées, mais une nouvelle contre-attaque nous a permis de reconquérir la position, nous nous y sommes maintenus depuis lors et nous avons réussi à remettre en état toute notre organisation défensive.
L'aspect de cet entonnoir, de 14m de profondeur sur 30m de diamètre, pris dix minutes après notre occupation.
guerre-1914-1918-annee-1915-210.jpg
LA PRISE DE VAUQUOIS VUE DU POINT D'OÙ PARTIRENT LES ASSIÉGEANTS 0 viewsLes bois dans lesquels se trouvaient les troupes qui, là-bas, sur la colline où éclatent les obus, mènent l'attaque

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF


guerre-1914-1918-annee-1915-211-a.jpg
LES TROUPES D'ORIENT REÇOIVENT LEURS DRAPEAUX 0 viewsLe Gal d'Amade remet leurs emblèmes à l'infanterie et aux coloniaux

Le général d'Amade et le général sir John Hamilton passent les troupes en revue

Le général d'Amade remettant un drapeau

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF

guerre-1914-1918-annee-1915-211-b.jpg
LES TROUPES D'ORIENT REÇOIVENT LEURS DRAPEAUX 0 viewsLe Gal d'Amade remet leurs emblèmes à l'infanterie et aux coloniaux

Le corps expéditionnaire d'Orient est arrivé en grande partie à Alexandrie, où la population lui a fait un accueil enthousiaste.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-211-c-1.jpg
LES TROUPES D'ORIENT REÇOIVENT LEURS DRAPEAUX 0 viewsLe Gal d'Amade remet leurs emblèmes à l'infanterie et aux coloniaux

Le corps expéditionnaire d'Orient est arrivé en grande partie à Alexandrie, où la population lui a fait un accueil enthousiaste.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-211-c.jpg
LES TROUPES D'ORIENT REÇOIVENT LEURS DRAPEAUX 0 viewsLe Gal d'Amade remet leurs emblèmes à l'infanterie et aux coloniaux

Le corps expéditionnaire d'Orient est arrivé en grande partie à Alexandrie, où la population lui a fait un accueil enthousiaste.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-211-d.jpg
LES TROUPES D'ORIENT REÇOIVENT LEURS DRAPEAUX 0 viewsLe Gal d'Amade remet leurs emblèmes à l'infanterie et aux coloniaux

Le corps expéditionnaire d'Orient est arrivé en grande partie à Alexandrie, où la population lui a fait un accueil enthousiaste.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-211.jpg
LES TROUPES D'ORIENT REÇOIVENT LEURS DRAPEAUX 0 viewsLe Gal d'Amade remet leurs emblèmes à l'infanterie et aux coloniaux

Le général d'Amade et le général sir John Hamilton passent les troupes en revue

Le général d'Amade remettant un drapeau

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
379 files on 32 page(s) 28