1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


guerre-1914-1918-annee-1915-216-b.jpg
LES VAILLANTS HIGHLANDERS SUR LE FRONT - Écossais portant la soupe au cantonnement 0 viewsIls ont tout de suite été populaires chez nous ces grands gaillards, bâtis en force, auxquels leur curieux uniforme donne une allure si pittoresque.
Montagnards endurants et courageux, ils gardent, dans les heures les plus critiques, leur flegme de septentrionaux.
Ils savent chanter et rire à l'occasion, et leurs cantonnements sont particulièrement gais.
En voici transportant la soupe fumante que, depuis leur arrivée en France, ils mangent comme nos troupiers; d'autres, de leur pas élastique, vont au feu
guerre-1914-1918-annee-1915-216-c.jpg
LES VAILLANTS HIGHLANDERS SUR LE FRONT - Écossais allant au feu 0 viewsIls ont tout de suite été populaires chez nous ces grands gaillards, bâtis en force, auxquels leur curieux uniforme donne une allure si pittoresque.
Montagnards endurants et courageux, ils gardent, dans les heures les plus critiques, leur flegme de septentrionaux.
Ils savent chanter et rire à l'occasion, et leurs cantonnements sont particulièrement gais.
En voici transportant la soupe fumante que, depuis leur arrivée en France, ils mangent comme nos troupiers; d'autres, de leur pas élastique, vont au feu
guerre-1914-1918-annee-1915-216-d.jpg
LES VAILLANTS HIGHLANDERS SUR LE FRONT 0 viewsIls ont tout de suite été populaires chez nous ces grands gaillards, bâtis en force, auxquels leur curieux uniforme donne une allure si pittoresque.
Montagnards endurants et courageux, ils gardent, dans les heures les plus critiques, leur flegme de septentrionaux.
Ils savent chanter et rire à l'occasion, et leurs cantonnements sont particulièrement gais.
En voici transportant la soupe fumante que, depuis leur arrivée en France, ils mangent comme nos troupiers; d'autres, de leur pas élastique, vont au feu
guerre-1914-1918-annee-1915-216.jpg
LES VAILLANTS HIGHLANDERS SUR LE FRONT 0 viewsÉcossais portant la soupe au cantonnement

Écossais allant au feu
guerre-1914-1918-annee-1915-217-a.jpg
NOS SOLDATS SONT D’UNE RARE INGÉNIOSITÉ0 viewsLa cire des ruches d'un presbytère et un moule à cierges permettent de s'éclairer.
Les bougies sont rares en campagne et le pétrole est un mythe.
Le rucher où bourdonnaient les abeilles, près d'une vieille église, en Woëvre, s'est effondré sous les obus qui venaient d'abattre le clocher.

LIRE LE TEXTE EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-217-b.jpg
NOS SOLDATS SONT D’UNE RARE INGÉNIOSITÉ0 viewsLa cire des ruches d'un presbytère et un moule à cierges permettent de s'éclairer.
Les bougies sont rares en campagne et le pétrole est un mythe.
Le rucher où bourdonnaient les abeilles, près d'une vieille église, en Woëvre, s'est effondré sous les obus qui venaient d'abattre le clocher.

LIRE LE TEXTE EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-217-c.jpg
NOS SOLDATS SONT D’UNE RARE INGÉNIOSITÉ0 viewsLa cire des ruches d'un presbytère et un moule à cierges permettent de s'éclairer
Les bougies sont rares en campagne et le pétrole est un mythe.
Le rucher où bourdonnaient les abeilles, près d'une vieille église,
en Woëvre, s'est effondré sous les obus qui venaient d'abattre le
clocher.
guerre-1914-1918-annee-1915-217-d.jpg
NOS SOLDATS SONT D’UNE RARE INGÉNIOSITÉ0 viewsOn a sorti la cire des ruches, ainsi que le montre notre première photographie, puis un vieux moule à cierges, trouvé dans
la sacristie en ruines, a permis de fabriquer des bougies jaunes,
dont la flamme odorante et blanche éclairera les gourbis pittoresques et les cavernes-abris à l'heure nocturne des "marmites".

guerre-1914-1918-annee-1915-217-e.jpg
La cire des ruches d'un presbytère et un moule à cierges permettent de s'éclairer 0 viewsLIRE LE TEXTE EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-217.jpg
NOS SOLDATS SONT D’UNE RARE INGÉNIOSITÉ0 viewsLa cire des ruches d'un presbytère et un moule à cierges permettent de s'éclairer.
Les bougies sont rares en campagne et le pétrole est un mythe.
Le rucher où bourdonnaient les abeilles, près d'une vieille église, en Woëvre, s'est effondré sous les obus qui venaient d'abattre le clocher.

LIRE LE TEXTE EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-218-a.jpg
UNE PHOTOGRAPHIE PRISE DANS DES CONDITIONS QUI DÉNOTENT UN RARE SANG-FROID CHEZ L'OPÉRATEUR 0 views (Droits réservés.)

Un obus éclate, dans le Pas-de-Calais, entre deux lignes de dragons à pied, tirant, avant de charger à la baïonnette, et procédant par "bonds" de trente mètres.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-218-b.jpg
UNE PHOTOGRAPHIE PRISE DANS DES CONDITIONS QUI DÉNOTENT UN RARE SANG-FROID CHEZ L'OPÉRATEUR 0 views (Droits réservés.)

Un obus éclate, dans le Pas-de-Calais, entre deux lignes de dragons à pied, tirant, avant de charger à la baïonnette, et procédant par "bonds" de trente mètres.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
379 files on 32 page(s) 30