1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Miroir-1914-num-53-29_11_14-15.jpg
L’homme, pris en flagrant délit, n’a même pas tenté de nier. Jugé sommairement, il a été exécuté sur place.8 viewsDe nombreuses exécutions ont eu lieu, depuis le début de la guerre, en Russie, en Angleterre, en Belgique et chez nous.
On ne saura jamais quelles sommes l’Allemagne a dépensées pour préparer l’espionnage dans les pays alliés aujourd’hui contre elle. En fait, cette formidable organisation est restée vaine, puisque, grâce aux mesures prises dès le début, la mobilisation a pu s’effectuer partout dans les meilleures conditions.
Mais beaucoup d’Allemands ont été arrêtés au moment où ils préparaient un attentat.
Miroir-1914-num-53-29_11_14-2-a.jpg
PETITS FAITS AUTOUR DE L’ACTUALITÉ2 views
UNE CAPTURE INATTENDUE DES CHASSEURS

" DRAGON" , LE CHIEN DU 22e ARTILLERIE

LA FRANCE REÇOIT DU BLÉ D’ARGENTINE

TROUPES D’HANOÏ PARTANT POUR LA FRANCE

LES ALLEMANDS FONT DES TIMBRES BELGES

L’ÉPAVE ERRANTE DU "KAISER WILHEM"

Miroir-1914-num-53-29_11_14-2-b.jpg
UNE CAPTURE INATTENDUE DES CHASSEURS3 viewsLe chameau d’un goumier, blessé pendant la bataille de la Marne, a été trouvé dans la campagne par les chasseurs.
Miroir-1914-num-53-29_11_14-2-c.jpg
" DRAGON" , LE CHIEN DU 22e ARTILLERIE 2 viewsCet animal permet à son maître caserné à Versailles de correspondre avec sa famille. Il porte les plis dans son collier.
Miroir-1914-num-53-29_11_14-2-d.jpg
LA FRANCE REÇOIT DU BLÉ D’ARGENTINE2 viewsAlors que l’Allemagne doit vivre sur ses seules réserves de vivres, nous recevons librement du blé de la République Argentine.
Miroir-1914-num-53-29_11_14-2-e.jpg
TROUPES D’HANOÏ PARTANT POUR LA FRANCE2 views
M.Van Vollenhoven, gouverneur intérimaire de l’Indo-Chine, assiste au départ d’un convoi de troupes qui se rend en France.
Miroir-1914-num-53-29_11_14-2-f.jpg
LES ALLEMANDS FONT DES TIMBRES BELGES2 viewsAyant annexé…provisoirement la Belgique, l’Allemagne vient de créer pour cette province des timbres qui seront bientôt rares.
Miroir-1914-num-53-29_11_14-2-g.jpg
L’ÉPAVE ERRANTE DU "KAISER WILHEM"3 views Le grand paquebot allemand , canonné dans l’Atlantique par un croiseur anglais, n’a pas coulé. Il erre toujours sur l’océan.
Miroir-1914-num-53-29_11_14-3-a.jpg
DANS LES TRANCHÉES DE LA ROUTE D’YPRES2 views SOLDATS ANGLAIS ATTENDANT L’HEURE DE LA RELÈVE DANS LEURS TAUPINIÈRES

JEUNE FILLE DISTRIBUANT DES NOIX AUX SOLDATS BELGES A FURNES
Miroir-1914-num-53-29_11_14-3-b.jpg
SOLDATS ANGLAIS ATTENDANT L’HEURE DE LA RELÈVE DANS LEURS TAUPINIÈRES 2 viewsLe sol de la vieille Flandre est partout coupé de tranchées profondes où se tiennent perpétuellement sur le qui-vive des combattants que nulle fatigue ne peut abattre. La plus franche gaieté règne dans ces trous que l’ingéniosité des soldats réussit à rendre presque confortables.
Alors que les Allemands sont dévorés par la vermine, les alliés observent les lois de l’hygiène et se construisent jusqu’à des bains-douches. Les Anglais surtout sont étonnants, rasés de frais, propres et nets.
Miroir-1914-num-53-29_11_14-3-c.jpg
JEUNES FILLES DISTRIBUANT DES NOIX AUX SOLDATS BELGES A FURNES3 viewsLes hommes qui se sont battus dans les tranchées, souvent sans discontinuer pendant pluieurs jours, sont ramenés en arrière où ils prennent un repos bien gagné. Ceux que nous voyons ici, à quelques kilomètres de Furnes, ont pris part aux furieux combats sur les bords de l’Yser.
En attendant de retourner au feu, ils racontent leurs aventures aux habitants du pay. C’est à qui leur donnera des journaux, du tabac ou des fruits. Des jeunes filles courageuses, viennent leur offrir des noix.
Miroir-1914-num-53-29_11_14-4-a.jpg
PENDANT LA GRANDE BATAILLE DES FLANDRES2 views
À DROITE TROIS SHRAPNELLS ÉCLATENT, À GAUCHE UN VILLAGE FUME, INCENDIÉ

UNE AUTO BLINDÉE BELGE EN ACTION PRÈS DE LOMBAERTZYDE
503 files on 42 page(s) 40