1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Last additions - août-septembre 1914
Miroir-1914-num-43-20_09_14-10-c.jpg
LE GÉNÉRAL MAUNOURY16 viewsÉlevé à la dignité de grand-croix de la Légion d'honneur, le général Maunoury est âgé de soixante-sept ans.
Il avait pris part à la guerre de 1870 en qualité de sous-lieutenant.
Oct 15, 2013
Miroir-1914-num-43-20_09_14-10-b.jpg
LE GÉNÉRAL FOCH18 views Le général Foch, qui vient d'être nommé grand-officier de la Légion d'honneur, est né à Tarbes en 1851.
Il appartient à l'arme de l'artillerie et a professé à l'école de guerre.
Oct 15, 2013
Miroir-1914-num-43-20_09_14-8-d.jpg
SOLDATS CAMPÉS DANS UNE CHAPELLE PRÈS DE MALINES20 viewsDans une petite église que les Allemands avaient bombardée suivant leur méthode odieuse, les Belges, après avoir repris victorieusement l'offensive, ont établi un campement provisoire.
Sous la statue de saint Antoine, quelques bottes de paille leur ont fourni une couche confortable.
Tandis que le canon gronde au loin et qu'à moins d'un kilomètre éclate de temps en temps la fusillade des continuelles escarmouches, ils rient et plaisantent devant le photographe qui a risqué sa vie pour prendre ces scènes.
Oct 15, 2013
Miroir-1914-num-43-20_09_14-10-a.jpg
QUELQUES FIGURES PARMIS LES PLUS HÉROÏQUES8 viewsLE GÉNÉRAL FOCH

LE GÉNÉRAL MAUNOURY

LE GÉNÉRAL DUBAIL

LE CAPITAINE-AVIATEUR NESTEROFF

UN BRAVE PETIT BOY-SCOUT BELGE

BRINDEJONC DES MOULINAIS
Oct 15, 2013
Miroir-1914-num-43-20_09_14-8-c.jpg
UNE ROUTE SUR LAQUELLE L'ENNEMI N'AVANCERA PAS FACILEMENT26 viewsPour retarder les Allemands dans leur marche, les Belges ont coupé les routes de tranchées profondes dans lesquelles peuvent s'abriter une vingtaine d'hommes.
Ces tranchées, échelonnées tout le long du chemin, doivent être prises les unes après les autres comme autant de petites forteresses.
Les tirailleurs, dans leurs trous, se font tuer jusqu'au dernier.
Oct 15, 2013
Miroir-1914-num-43-20_09_14-8-b.jpg
UNE TRANCHÉE À MEURTRIÈRES26 viewsLes Belges savent admirablement utiliser le terrain et leurs tranchées sont remarquables.
Les talus sont percés de meurtrières qui permettent de tirer sans se découvrir.
Oct 15, 2013
Miroir-1914-num-43-20_09_14-7-g.jpg
UN SOLDAT PREND DES FORCES ENTRE DEUX BATAILLES30 viewsAyant pris part à une bataille acharnée, ce soldat n'avait rien mangé depuis trente-six heures.
Il retourna au feu aussitôt après.
Oct 15, 2013
Miroir-1914-num-43-20_09_14-8-a.jpg
LES BELGES CONTINUENT A SE BATTRE EN HÉROS7 viewsUNE TRANCHÉE À MEURTRIÈRES

UNE ROUTE SUR LAQUELLE L'ENNEMI N'AVANCERA PAS FACILEMENT

SOLDATS CAMPÉS DANS UNE CHAPELLE PRÈS DE MALINES
Oct 15, 2013
Miroir-1914-num-43-20_09_14-7-f.jpg
LA DERNIÈRE BOMBE DU ZEPPELIN À ANVERS 18 viewsLe Zeppelin qui s'est acharné à lancer des bombes sur le palais royal n'a pas atteint son but.
Il a abîmé quelques maisons.
Oct 15, 2013
Miroir-1914-num-43-20_09_14-7-e.jpg
UNE PERQUISITION CHEZ UN ESPION À ANVERS19 viewsLes espions allemands sont encore nombreux en Belgique.
On en a arrêté plusieurs ces jours derniers à Anvers.
Oct 15, 2013
Miroir-1914-num-43-20_09_14-7-d.jpg
L'INFANTERIE DE MARINE ANGLAISE EN BELGIQUE40 viewsD'importants contingents de soldats d'infanterie de marine sont débarqués à Ostende.
Ce sont d'admirables combattants.
Oct 15, 2013
Miroir-1914-num-43-20_09_14-7-c.jpg
SOLDATS BELGES ARRIVANT DU HAVRE25 viewsLes Belges, séparés de leurs corps, que nous avons vu à Paris, ont été réunis au Havre et embarqués.
En voici arrivant à Ostende.
Oct 15, 2013
266 files on 23 page(s) 10