1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Last additions - mars-1915
guerre-1914-1918-annee-1915-112-e.jpg
TROU D'OBUS SOUS LA VOÛTE0 viewsC'est à cet endroit qu'est venu éclater le projectile qui a déterminé la chute d'un pilier.
Le mur a été profondément ravagé, et la solidité de la voûte semble gravement compromise.
Jan 15, 2015
guerre-1914-1918-annee-1915-112-d.jpg
LES VITRAUX D'UNE CHAPELLE LATÉRALE BRISÉS PAR UN OBUS 0 views Le premier obus qui frappa la cathédrale, tomba sur l'une des chapelles latérales. Depuis, d'autres sont venus aggraver systématiquement
l'œuvre de destruction des barbares, et de magnifiques vitraux, d'une inestimable valeur, sont en grande partie brisés.
Les fines colonnettes des baies sont atteintes et des statues décapitées jonchent le sol.
Jan 15, 2015
guerre-1914-1918-annee-1915-112-c.jpg
UN DES GROS PILIERS DU TRANSEPT S'EST COMPLÈTEMENT ÉCROULÉ 0 viewsÀ force de s'acharner sur la malheureuse cathédrale de Soissons, les artilleurs allemands ont réussi à l'atteindre cruellement.
L'un des gros piliers qui soutiennent ses admirables voûtes s'est écroulé à gauche, et ses pierres rondes ont glissé les unes sur les autres comme les pions
d'un jeu de dames géant, dans un fracas formidable.
Jan 15, 2015
guerre-1914-1918-annee-1915-112-b.jpg
LA NEF VUE DU MAITRE-AUTEL 0 viewsPendant plusieurs semaines, la cathédrale n'a été mutilée qu'extérieurement, puis, de la voûte
atteinte par un obus, de lourdes pierres se sont abattues sur les dalles, devant l'orgue.
Jan 15, 2015
guerre-1914-1918-annee-1915-112-a.jpg
LES DESTRUCTEURS DE CATHÉDRALE S’ACHARNENT SAUVAGEMENT SUR LES MONUMENTS DE FRANCE0 views
LA NEF VUE DU MAITRE-AUTEL

UN DEs GROS PILIERS ÉCROULÉ

VITRAUX D'UNE CHAPELLE BRISÉS

TROU D'OBUS SOUS LA VOÛTE

UNE TOUR DÉJÀ ATTEINTE
Jan 15, 2015
guerre-1914-1918-annee-1915-112.jpg
LES DESTRUCTEURS DE CATHÉDRALE S’ACHARNENT SAUVAGEMENT SUR LES MONUMENTS DE FRANCE0 views
LA NEF VUE DU MAITRE-AUTEL

UN DEs GROS PILIERS ÉCROULÉ

VITRAUX D'UNE CHAPELLE BRISÉS

TROU D'OBUS SOUS LA VOÛTE

UNE TOUR DÉJÀ ATTEINTE
Jan 15, 2015
guerre-1914-1918-annee-1915-111-a.jpg
LE MIROIR désireux d'assurer à ses lecteurs UNE DOCUMENTATION UNIQUE offre une prime de 30.000 francs à l'auteur de la plus saisissante Photographie de Guerre 0 viewsEn outre du 1er Prix de 30.000 francs, "Le Miroir" donnera :
- Un 2e Pr. de 5.000 fr.
- Un 3e Pr. de 2.000 fr.
- Un 4e Pr.de l.000fr.
- 2 Pr.(5e - 6e) de 500fr.
- Quatre Prix (7e au 10e) de 850 francs.
Toutes les autres photographies retenues ou insérées, à partir du 1er Avril prochain
jusqu'à la fin des hostilités, seront payées à leurs selon l'intérêt qu'elles offriront. (Minimum 20 francs).

LIRE LE TEXTE EN PDF
Jan 15, 2015
guerre-1914-1918-annee-1915-111.jpg
LE MIROIR - La guerre du 4 au 10 mars 19150 views
LIRE LE TEXTE EN PDF
Jan 15, 2015
guerre-1914-1918-annee-1915-110-d.jpg
UN AUTOBUS PARISIEN CHARGÉ DE SOLDATS PASSE DANS LES RUINES DE CLERMONT-EN-ARGONNE0 viewsQuel contraste il y a entre cette voiture dont l’aspect est si familier aux Parisiens et les ruines lamentables de la malheureuse localité où rien n’est resté debout !...
Plus d’un petit soldat des faubourgs les a salués, ces autobus qui lui apportaient, tout à coup, au détour d’un chemin, le souvenir de la grande ville.
Et, sur la plate-forme, tandis qu’ils vont au front ou en reviennent, les loustics, malgré la gravité de l’heure, réclament volontiers un billet pour Montrouge, Montmartre ou Ménilmontant.
Jan 15, 2015
guerre-1914-1918-annee-1915-110-c.jpg
DANS LA NEIGE, SUR LES ROUTES D’ALSACE0 viewsSous la pluie et la neige, par les routes coupées de fondrières, les autobus parisiens vont cahin-caha, rendant d’inappréciables services.
parfois ils croisent un autobus de Londres, une lourde voiture de livraison venue d’Algérie, réquisitionnés comme eux.
Jan 15, 2015
guerre-1914-1918-annee-1915-110-b.jpg
ZOUAVES BLESSÉS RAMENÉS EN ARRIÈRE0 viewsLes autobus parisiens, utilisés pour le ravitaillement et qui apportent sur le front la viande nécessaire aux repas des combattants, ne s’en retourne pas toujours à vide.
On les utilise pour amener aux ambulances de l’arrière les soldats peu grièvement blessés.

Jan 15, 2015
guerre-1914-1918-annee-1915-110-a.jpg
LES AUTOBUS PARISIENS SUR LA ROUTE DE L’EST0 views
ZOUAVES BLESSÉS RAMENÉS EN ARRIÈRE

DANS LA NEIGE, SUR LES ROUTES D’ALSACE

UN AUTOBUS PARISIEN CHARGÉ DE SOLDATS PASSE DANS LES RUINES DE CLERMONT-EN-ARGONNE
Jan 15, 2015
246 files on 21 page(s) 10