1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Last additions - janvier-1915
guerre-1914-1918-annee-1915-011-b.jpg
EN DÉPIT DE LA PLUIE D’OBUS BEAUCOUP DE FAMILLES SONT RESTÉES DANS LEURS CAVES7 viewsL’artillerie lourde allemande a tellement arrosé de mitraille la malheureuse cité, que, même dans les caves, les habitants ne se trouvaient pas toujours en sûreté.
Beaucoup pourtant, comme les Rémois, sont restés dans ces souterrains où leur parvenaient, à peine assourdi,
l’horrible fracas des bombes incendiaires tombant sur tous les quartiers et visant principalement la cathédrale.
Ces pauvres gens, malgré leurs vicissitudes, ont d’ailleurs gardé tout leur sang-froid et toute leur confiance.
Nov 16, 2013
guerre-1914-1918-annee-1915-011-a.jpg
LA POPULATION DE SOISSONS SOUS LA MITRAILLE UNE PARTIE DES HABITANTS A QUITTÉ LA VILLE AU DÉBUT DU BOMBARDEMENT9 viewsTandis qu'un terrible duel d'artillerie se livrait autour de Crouy, de nombreux habitants de Soissons et des localités avoisinantes prenaient le train à Vierzy,
sur l'ordre de l'autorité militaire, et arrivaient à Paris.
Etant partis sans rien emporter, ils se trouvaient dans le dénuement.
Ils ont été aussitôt secourus par " L’œuvre des réfugiés belges et Français".
L’évêque, l’archiprêtre, le sous-préfet avaient également quitté la ville où, seuls, sont restés le commandant de la place
Nov 16, 2013
guerre-1914-1918-annee-1915-010-h.jpg
GÉNÉRAL CONRAD DE HŒTZENDORF EX-CHEF D'ÉTAT-MAJOR GÉNÉRAL6 viewsNov 16, 2013
guerre-1914-1918-annee-1915-010-g.jpg
COMTE BERCHTOLD EX-MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES9 viewsNov 16, 2013
guerre-1914-1918-annee-1915-008.jpg
L'INUTILE RAID DES ZEPPELINS SUR L'ANGLETERRE - Itinéraire probable suivi par les dirigeables au-dessus de la mer du Nord12 viewsPartis des hangars de Cuxhaven situés, à vol d'oiseau, à 500 km des côtes anglaises, les zeppelins, qui appartenaient à la flotte aérienne maritime, effectuèrent un voyage total de plus de 1.000 kilomètres : les circonstances atmosphériques étant entièrement favorables. Ayant pris leur vol vers midi, la nuit les surprit au-dessus des îles hollandaises. Le vent du nord-ouest qui les gêna un peu à l'aller, les favorisa au contraire au retour.
Nous avons indiqué ici l'itinéraire vraisemblable qu'ils suivirent.
Nov 16, 2013
guerre-1914-1918-annee-1915-010-f.jpg
GÉNÉRAL POTIOREK EX-COMMANDANT DE L'ARMÉE DE BOSNIE8 viewsNov 16, 2013
guerre-1914-1918-annee-1915-010-e.jpg
GÉNÉRAL DANKL ex-COMMANDANT D'ARMÉE EN GALICIE13 viewsNov 16, 2013
guerre-1914-1918-annee-1915-010-d.jpg
GÉNÉRAL D'AUFFENBERG EX-COMMANDANT D'ARMÉE EN GALICIE8 viewsNov 16, 2013
guerre-1914-1918-annee-1915-010-c.jpg
GÉNÉRAL SCHEMUA EX-COMMANDANT D'ARMÉE EN GALICIE11 viewsNov 16, 2013
guerre-1914-1918-annee-1915-010-b.jpg
CEUX QUE L'EMPEREUR D'AUTRICHE A DISGRACIÉS10 viewsL'Autriche-Hongrie sent le vent de la défaite finale. C'est pour cette raison que François-Joseph a frappé parmi les hauts dignitaires civils et militaires. Le chef de l'état-major de Hœtzendorf a été atteint le premier. On lui a déclaré qu'il devait se reconnaître malade. Puis les trois généraux qui commandaient en Galicie, Dankl, Auffenberg, Schemua, ou bien ont été mis en disponibilité, ou bien n'ont plus exercé que des commandements en second. Nov 16, 2013
guerre-1914-1918-annee-1915-010-a.jpg
CEUX QUE L'EMPEREUR D'AUTRICHE A DISGRACIÉS7 views
Gal SCHEMUA EX-COMMANDANT D'ARMÉE EN GALICIE

Gal D'AUFFENBERG EX-COMMANDANT D'ARMÉE EN GALICIE

Gal DANKL EX-COMMANDANT D'ARMÉE EN GALICIE

Gal POTIOREK EX-COMMANDANT DE L'ARMÉE DE BOSNIE

COMTE BERCHTOLD EX-MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

Gal CONRAD DE HŒTZENDORF EX-CHEF D'ÉTAT-MAJOR GÉNÉRAL
Nov 16, 2013
guerre-1914-1918-annee-1915-008-b.jpg
LA GUERRE DES TRANCHÉES SUR LE FRONT ORIENTAL13 views Après les terribles assauts livrés aux Russes par les Allemands qui,
sur la Bzoura, cherchaient la route de Varsovie, après le recul
infligé aux armées autrichiennes dans la région des Carpathes et la
Galicie occidentale, des circonstances de climat ont amené un arrêt
for ré dans les opérations sur le front oriental. L'hiver est exceptionnellement
doux, et la gelée n'ayant pas durci le sol comme
d'ordinaire, la boue a entravé les mouvements de troupes.
Nov 16, 2013
100 files on 9 page(s) 7