1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Last additions - novembre 1914
Miroir-1914-num-53-29_11_14-5-d.jpg
TROUPIERS PARTANT AVEC LEUR FOURNIMENT2 viewsC’est en entonnant leurs chansons de route que nos pioupious vont à la bataille. Leur sourire en dit long sur leur état d’esprit.
Nov 24, 2013
Miroir-1914-num-53-29_11_14-5-c.jpg
FANTASSINS ABRITÉS AU BORD D’UN CANAL4 viewsLes Flandres, avec leurs canaux, offrent d’excellentes ressources, pour s’abriter, aux Belges qui connaissent à fond le pays.
Nov 24, 2013
Miroir-1914-num-53-29_11_14-5-b.jpg
SOLDATS BELGES TIRANT SUR LE FRONT4 viewsAvec le sang-froid dont ils ne se départent jamais, les Belges tiennent bon sous la mitraille, conservant leurs positions.
Nov 24, 2013
Miroir-1914-num-53-29_11_14-5-a.jpg
INSTANTANÉS PRIS SUR LES BORDS DE L’YSER2 views
SOLDATS BELGES TIRANT SUR LE FRONT

FANTASSINS ABRITÉS AU BORD D’UN CANAL

TROUPIERS PARTANT AVEC LEUR FOURNIMENT

QUELQUES HEURES DE REPOS EN ARRIÈRE DU FRONT

VILLAS BOMBARDÉES AU BORD DE L’YSER

UNE CHAPELLE DÉTRUITE PRÈS DE NIEUPORT
Nov 24, 2013
Miroir-1914-num-53-29_11_14-4-c.jpg
UNE AUTO BLINDÉE BELGE EN ACTION PRÈS DE LOMBAERTZYDE2 viewsLa bataille en Flandre restera l’une des pages les plus sanglantes de cette guerre. Tandis que les Allemands, essayant de franchir l’Yser, se faisaient tuer en masses compactes, les alliés rivalisaient de courage et de bravoure. Les pertes effrayantes de l’ennemi sont 8 fois plus éle
vées que celles des Anglais, des Belges et des Français réunis.
Cette photographie a été prise en plein combat tandis que des mitrailleuses belges se retiraient lentement après une fructueuse reconnaissance.
Nov 24, 2013
Miroir-1914-num-53-29_11_14-4-b.jpg
À DROITE TROIS SHRAPNELLS ÉCLATENT, À GAUCHE UN VILLAGE FUME, INCENDIÉ2 viewsLa région comprise entre Nieuport et Dixmude a été ravagée plus qu’aucune autre peut-être depuis le début de la guerre. L’artillerie engagée de part et d’autre comprenait au moins cinq cents pièces parmi lesquelles des canons anglais tirant es obus à la lyddite.
Les canons de marine allemands et les howitzers de 28 cm, pendant 3 semaines, criblèrent de métal les maisons et les retranchements. Cet instantané a été pris sous le feu de l’ennemi. V la même seconde, trois shrapnells éclataient ensemble.
Nov 24, 2013
Miroir-1914-num-53-29_11_14-4-a.jpg
PENDANT LA GRANDE BATAILLE DES FLANDRES2 views
À DROITE TROIS SHRAPNELLS ÉCLATENT, À GAUCHE UN VILLAGE FUME, INCENDIÉ

UNE AUTO BLINDÉE BELGE EN ACTION PRÈS DE LOMBAERTZYDE
Nov 24, 2013
Miroir-1914-num-53-29_11_14-3-c.jpg
JEUNES FILLES DISTRIBUANT DES NOIX AUX SOLDATS BELGES A FURNES3 viewsLes hommes qui se sont battus dans les tranchées, souvent sans discontinuer pendant pluieurs jours, sont ramenés en arrière où ils prennent un repos bien gagné. Ceux que nous voyons ici, à quelques kilomètres de Furnes, ont pris part aux furieux combats sur les bords de l’Yser.
En attendant de retourner au feu, ils racontent leurs aventures aux habitants du pay. C’est à qui leur donnera des journaux, du tabac ou des fruits. Des jeunes filles courageuses, viennent leur offrir des noix.
Nov 24, 2013
Miroir-1914-num-53-29_11_14-3-b.jpg
SOLDATS ANGLAIS ATTENDANT L’HEURE DE LA RELÈVE DANS LEURS TAUPINIÈRES 2 viewsLe sol de la vieille Flandre est partout coupé de tranchées profondes où se tiennent perpétuellement sur le qui-vive des combattants que nulle fatigue ne peut abattre. La plus franche gaieté règne dans ces trous que l’ingéniosité des soldats réussit à rendre presque confortables.
Alors que les Allemands sont dévorés par la vermine, les alliés observent les lois de l’hygiène et se construisent jusqu’à des bains-douches. Les Anglais surtout sont étonnants, rasés de frais, propres et nets.
Nov 24, 2013
Miroir-1914-num-53-29_11_14-2-g.jpg
L’ÉPAVE ERRANTE DU "KAISER WILHEM"3 views Le grand paquebot allemand , canonné dans l’Atlantique par un croiseur anglais, n’a pas coulé. Il erre toujours sur l’océan.
Nov 24, 2013
Miroir-1914-num-53-29_11_14-3-a.jpg
DANS LES TRANCHÉES DE LA ROUTE D’YPRES2 views SOLDATS ANGLAIS ATTENDANT L’HEURE DE LA RELÈVE DANS LEURS TAUPINIÈRES

JEUNE FILLE DISTRIBUANT DES NOIX AUX SOLDATS BELGES A FURNES
Nov 24, 2013
Miroir-1914-num-53-29_11_14-2-f.jpg
LES ALLEMANDS FONT DES TIMBRES BELGES2 viewsAyant annexé…provisoirement la Belgique, l’Allemagne vient de créer pour cette province des timbres qui seront bientôt rares.
Nov 24, 2013
503 files on 42 page(s) 4