1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "Angleterre"
guerre-1914-1918-annee-1915-008.jpg
L'INUTILE RAID DES ZEPPELINS SUR L'ANGLETERRE - Itinéraire probable suivi par les dirigeables au-dessus de la mer du Nord12 viewsPartis des hangars de Cuxhaven situés, à vol d'oiseau, à 500 km des côtes anglaises, les zeppelins, qui appartenaient à la flotte aérienne maritime, effectuèrent un voyage total de plus de 1.000 kilomètres : les circonstances atmosphériques étant entièrement favorables. Ayant pris leur vol vers midi, la nuit les surprit au-dessus des îles hollandaises. Le vent du nord-ouest qui les gêna un peu à l'aller, les favorisa au contraire au retour.
Nous avons indiqué ici l'itinéraire vraisemblable qu'ils suivirent.
guerre-1914-1918-annee-1915-059-c.jpg
UNE AMUSANTE AFFICHE ANGLAISE0 viewsVoici une affiche à succès : "Il y a encore une place pour vous, voulez-vous la prendre ? "

voir l’affiche en couleur
guerre-1914-1918-annee-1915-083-a.jpg
LES ALLEMANDS N'ONT PAS ATTENDU LE BLOCUS - Du 20 octobre au 18 février ils ont torpillé 15 bâtiments de commerce 0 views(Composition inédite de Carrey)

La zone de guerre que l'Allemagne a tracée autour de la Grande Bretagne représente une périphérie de 5.000 kilomètres environ.
Or, l' "U-21", le meilleur sous-marin allemand, peut être employé efficacement deux jours sur dix-huit, et sur cinquante sous-marins l'Allemagne n'en compte pas vingt qui puissent
fournir ce service. Le blocus effectif est impossible.
Quant à la destruction sans avis des bâtiments marchands, elle fut effectuée bien avant le 18 février.
guerre-1914-1918-annee-1915-083.jpg
LES ALLEMANDS N'ONT PAS ATTENDU LE BLOCUS - Du 20 octobre au 18 février ils ont torpillé 15 bâtiments de commerce 0 views (Composition inédite de Carrey)

La zone de guerre que l'Allemagne a tracée autour de la Grande Bretagne représente une périphérie de 5.000 kilomètres environ.
Or, l' "U-21", le meilleur sous-marin allemand, peut être employé efficacement deux jours sur dix-huit, et sur cinquante sous-marins l'Allemagne n'en compte pas vingt qui puissent
fournir ce service. Le blocus effectif est impossible.
Quant à la destruction sans avis des bâtiments marchands, elle fut effectuée bien avant le 18 février.
guerre-1914-1918-annee-1915-134-d.jpg
UNE PANCARTE AVEC LA FAMEUSE PANCARTE: "DIEU MAUDIT L'ANGLETERRE" 0 views"GOTT STRAFE ENGLAND" (ndlr)
Miroir-1914-num-42-20_09_14-13-a.jpg
LES ANGLAIS SONT SÉVÈRES POUR LEURS PRISONNIERS39 viewsPlusieurs milliers de prisonniers sont arrivés à Dorchester où des mesures sévères ont été prises à leur égard.
La Grande-Bretagne s'honore de beaucoup trop de civilisation pour ne pas les traiter avec humanité mais les autorités ne s'attardent pas à de vaines considérations de sensibilité.
Sur un observatoire de fortune, des sentinelles veillent, l'arme chargée, prêtes à faire feu.
Les Allemands sont traités comme des prisonniers de droit commun et astreints à travailler sous peine de jeûne.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-13-b.jpg
LES ANGLAIS SONT SÉVÈRES POUR LEURS PRISONNIERS43 views
Plusieurs milliers de prisonniers sont arrivés à Dorchester où des mesures sévères ont été prises à leur égard.
La Grande-Bretagne s'honore de beaucoup trop de civilisation pour ne pas les traiter avec humanité mais les autorités ne s'attardent pas à de vaines considérations de sensibilité.
Sur un observatoire de fortune, des sentinelles veillent, l'arme chargée, prêtes à faire feu.
Les Allemands sont traités comme des prisonniers de droit commun et astreints à travailler sous peine de jeûne.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-13-c.jpg
LES ANGLAIS SONT SÉVÈRES POUR LEURS PRISONNIERS39 viewsPlusieurs milliers de prisonniers sont arrivés à Dorchester où des mesures sévères ont été prises à leur égard.
La Grande-Bretagne s'honore de beaucoup trop de civilisation pour ne pas les traiter avec humanité mais les autorités ne s'attardent pas à de vaines considérations de sensibilité.
Sur un observatoire de fortune, des sentinelles veillent, l'arme chargée, prêtes à faire feu.
Les Allemands sont traités comme des prisonniers de droit commun et astreints à travailler sous peine de jeûne.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-13.jpg
LES ANGLAIS SONT SÉVÈRES POUR LEURS PRISONNIERS40 viewsPlusieurs milliers de prisonniers sont arrivés à Dorchester où des mesures sévères ont été prises à leur égard.
La Grande-Bretagne s'honore de beaucoup trop de civilisation pour ne pas les traiter avec humanité mais les autorités ne s'attardent pas à de vaines considérations de sensibilité.
Sur un observatoire de fortune, des sentinelles veillent, l'arme chargée, prêtes à faire feu.
Les Allemands sont traités comme des prisonniers de droit commun et astreints à travailler sous peine de jeûne.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-3-a.jpg
VÉTÉRANTS ET SOLDATS S'INTERÈSSENT À LA GUERRE12 views
Miroir-1914-num-42-20_09_14-3-b.jpg
LES ANCIENS SOLDATS ANGLAIS LISENT LES JOURNAUX AVEC PASSION32 viewsLes invalides anglais, qui montent la garde d'honneur à la Tour de Londres, où s'abritent le Musée de l'Armée, se passionnent particulièrement pour la guerre.
Ayant combattu en Crimée, en 1854, aux côtés de nos soldats aux Indes, dans l'expédition contre les Afridis, ils connurent le généralissime French, alors lieutenant.
Ils retrouvent avec joie dans la génération actuelle, la vaillance qui les animait alors et qui les mena toujours à la victoire.
Cette lecture les rajeunit d'un demi-siècle.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-6-a.jpg
SOLDATS ANGLAIS RETOUR DE LA BATAILLE8 viewsBLESSÉS ÉCOSSAIS À BORD DU BATEAU QUI LES RAMÈNE EN ANGLETERRE


SOLDATS ANGLAIS ARRIVANT AU HAVRE


MARINS DE DOUVRES PORTANT UN BLESSÉ
49 files on 5 page(s) 1