1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "Génie"
guerre-1914-1918-annee-1915-124-e.jpg
POUR SE RENDRE INVISIBLES DANS LA NEIGE, EN RUSSIE, LES ALLEMANDS METTENT DES BLOUSES BLANCHES 0 viewsDans les steppes tout blancs de neige, les uniformes gris des Allemands ne les soustraient plus aux regards des cosaques en patrouille, aussi ont-ils mis à l'essai sur le front cette curieuse tenue, évidemment inspirée de celle qu'adoptent en hiver les chasseurs d'oies sauvages.
guerre-1914-1918-annee-1915-131-a.jpg
LA VIEILLE FRONDE UTILISÉE DANS LES TRANCHÉES - Cet appareil sert à lancer des grenades dans les lignes ennemies 0 viewsToutes les vieilles machines de guerre semblent devoir faire leur réapparition.
Les Autrichiens ont employé des catapultes contre les Serbes.
Voici aujourd'hui la fronde. À vrai dire, elle ressemble plus au jouet des enfants qu'à la fronde antique encore en usage chez plusieurs tribus polynésiennes.
Nos soldats l'utilisent pour lancer des grenades dans les tranchées ennemies, un peu éloignées.
Un ou deux hommes maintiennent l'engin pendant le tir.
Les soldats s'amusent aussi à envoyer des pierres.
guerre-1914-1918-annee-1915-131.jpg
LA VIEILLE FRONDE UTILISÉE DANS LES TRANCHÉES - Cet appareil sert à lancer des grenades dans les lignes ennemies 0 viewsToutes les vieilles machines de guerre semblent devoir faire leur réapparition.
Les Autrichiens ont employé des catapultes contre les Serbes.
Voici aujourd'hui la fronde. À vrai dire, elle ressemble plus au jouet des enfants qu'à la fronde antique encore en usage chez plusieurs tribus polynésiennes.
Nos soldats l'utilisent pour lancer des grenades dans les tranchées ennemies, un peu éloignées.
Un ou deux hommes maintiennent l'engin pendant le tir.
Les soldats s'amusent aussi à envoyer des pierres.
guerre-1914-1918-annee-1915-138-a.jpg
DU TOIT D'UNE MAISON, LE GÉNÉRAL FRANCHET D'ESPEREYOBSERVE L'ENNEMI 0 viewsCet observatoire, que les Allemands voient de loin sans pouvoir l'atteindre, est juché sur la terrasse d'une maison.
Il permet au général Franchet d'Esperey de suivre chaque jour, à la lunette, les mouvements de l'ennemi.
guerre-1914-1918-annee-1915-138-c.jpg
DU TOIT D'UNE MAISON, LE GÉNÉRAL FRANCHET D'ESPEREYOBSERVE L'ENNEMI 0 viewsCet observatoire, que les Allemands voient de loin sans pouvoir l'atteindre, est juché sur la terrasse d'une maison.
Il permet au général Franchet d'Esperey de suivre chaque jour, à la lunette, les mouvements de l'ennemi.
guerre-1914-1918-annee-1915-138.jpg
DU TOIT D'UNE MAISON, LE GÉNÉRAL FRANCHET D'ESPEREYOBSERVE L'ENNEMI 0 viewsCinquième année. — N° 71. Le Numéro: 25 centimes. DIMANCHE 4 AVRIL 1915.

LE MIROIR

Cet observatoire, que les Allemands voient de loin sans pouvoir l'atteindre, est juché sur la terrasse d'une maison.
Il permet au général Franchet d'Esperey de suivre chaque jour, à la lunette, les mouvements de l'ennemi.
guerre-1914-1918-annee-1915-149-a.jpg
LE DRAGAGE DES MINES DANS LES DARDANELLES 0 viewsL'enlèvement des mines dormantes aura beaucoup retardé le forcement des détroits par les flottes alliées.
Ces engins, auxquels nous devons la perte du "Bouvet", sont détruits sur place à coups de canon
ou amenés au rivage par des navires que leur faible tirant d'eau met à l'abri d'un accident.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-149.jpg
LE DRAGAGE DES MINES DANS LES DARDANELLES 0 viewsL'enlèvement des mines dormantes aura beaucoup retardé le forcement des détroits par les flottes alliées.
Ces engins, auxquels nous devons la perte du "Bouvet", sont détruits sur place à coups de canon
ou amenés au rivage par des navires que leur faible tirant d'eau met à l'abri d'un accident.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-184-a.jpg
DEUX ASPECTS DE L'AISNE GROSSIE PAR LES PLUIES 0 views
L'UN DES FONDS DE LA VALLÉE DE L'AISNE ENTIÈREMENT INONDÉE

UN DES PONTS DE BATEAUX ÉDIFIÉS PAR LE GÉNIE MILITAIRE
guerre-1914-1918-annee-1915-184-c.jpg
DEUX ASPECTS DE L'AISNE GROSSIE PAR LES PLUIES 0 views
UN DES PONTS DE BATEAUX ÉDIFIÉS PAR LE GÉNIE MILITAIRE

Les pluies d'hiver avaient considérablement grossi l'Aisne, et on n'a pas oublié que ces crues obligèrent nos troupes à se replier légèrement,
la solidité des ponts provisoires lancés sur la rivière n'offrant plus de garanties suffisantes.
Avec le printemps la situation se modifie et les rives de l’Aisne se dégagent.
Derrière le cheval, paissant une herbe rare sur un monticule épargné, on voit le pont de bateaux que représente cette photo.
guerre-1914-1918-annee-1915-184-d.jpg
DEUX ASPECTS DE L'AISNE GROSSIE PAR LES PLUIES 0 viewsLes pluies d'hiver avaient considérablement grossi l'Aisne, et on n'a pas oublié que ces crues obligèrent nos troupes à se replier légèrement,
la solidité des ponts provisoires lancés sur la rivière n'offrant plus de garanties suffisantes.
Avec le printemps la situation se modifie et les rives de l’Aisne se dégagent.


LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-184.jpg
DEUX ASPECTS DE L'AISNE GROSSIE PAR LES PLUIES 0 views
L'UN DES FONDS DE LA VALLÉE DE L'AISNE ENTIÈREMENT INONDÉE

UN DES PONTS DE BATEAUX ÉDIFIÉS PAR LE GÉNIE MILITAIRE
23 files on 2 page(s) 1