1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Most viewed - octobre 1914
Miroir-1914-num-45-04_10_14-4-b.jpg
FUNÉRAILLES D'UN BLESSÉ MORT EN ROUTE15 viewsAucune image ne symboliserait mieux la guerre que celle de ce prêtre mobilisé officiant avec une étole sur son uniforme de soldat.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-11.jpg
UNE CHARGE DE COSAQUES EN PRUSSE ORIENTALE15 views
Miroir-1914-num-45-04_10_14-2-f.jpg
SOLDATS FRANÇAIS ET BELGES PRISONNIERS14 viewsL'ennemi a fait peu de prisonniers car nos hommes ne se rendent pas facilement.
Cette photo a été prise en Bavière.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-4-g.jpg
LES RANCŒURS S'OUBLIENT DEVANT LA MORT14 viewsPeut-on douter encore de notre loyauté quand on voit les tombes des Allemands fleuries comme les autres ?
Miroir-1914-num-45-04_10_14-11-j.jpg
UNE CHARGE DE COSAQUES EN PRUSSE ORIENTALE14 views
Miroir-1914-num-45-04_10_14-13-f.jpg
RECRUES MONTÉNÉGRINES À L'INSTRUCTION14 viewsLes fiers pasteurs de la Montagne Noire fournissent à l'armée du roi Nicolas, d'excellents soldats d'un patriotisme ardent.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-2-b.jpg
LE ROI DE BAVIÈRE CONTEMPLE UN CANON FRANÇAIS13 viewsNous avons réuni ici quelques photos prises en Allemagne et chez nous pour permettre de comparez les prises de l'ennemi et les nôtres.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-11-f.jpg
UNE CHARGE DE COSAQUES EN PRUSSE ORIENTALE13 views
Miroir-1914-num-45-04_10_14-11-g.jpg
UNE CHARGE DE COSAQUES EN PRUSSE ORIENTALE13 views
Miroir-1914-num-45-04_10_14-2-c.jpg
CANONS ALLEMANDS À L'EXPOSITION DE LYON12 viewsCinquante canons de 77 millimètres avec leurs caissons ont été alignés pour quelques jours à l'exposition de Lyon.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-4-c.jpg
UNE TOMBE SUR LE CHAMP DE BATAILLE12 viewsPour ceux qui meurent à l'ennemi, des tombes provisoires sont organisées avec une ingéniosité et un soin touchant.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-9-e.jpg
UNE VUE DU COTÉ OUEST DE LA CATHÉDRALE12 viewsC'est après la victoire de la Marne que le retour offensif des troupes françaises contraignit les Allemands à évacuer Reims.
Leur rage alors ne connut plus de bornes et ils détruisirent sciemment la cathédrale.
On voit ici que le toit s'est effondré après l'incendie.
Une première mesure de protection a été décidée par les Beaux-Arts: l'établissement d'une toiture provisoire.
73 files on 7 page(s) 3