1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Most viewed - decembre-noel-1914
Miroir-1914-num-57-27_12_14-8-b.jpg
UNE CUISINE DU 58e CHASSEURS À PIED11 viewsAbondamment ravitaillés, nos troupiers qui comptent dans leurs rangs nombre d’excellents cuisiniers, sont bien nourris.
Miroir-1914-num-57-27_12_14-8-d.jpg
UN AVION ENNEMI S’AVANCE VERS NOS LIGNES 11 viewsC’est l’alerte quotidienne qui déchaîne la fusillade vers le ciel.
On remarquera la guérite de paille de la sentinelle.
Miroir-1914-num-57-27_12_14-12-a.jpg
Au large des îles Malouines, la marine anglaise a pris glorieusement sa revanche11 views Bataille des Falklands
Miroir-1914-num-57-27_12_14-12-b.jpg
Au large des îles Malouines, la marine anglaise a pris glorieusement sa revanche11 views Bataille des Falklands
Miroir-1914-num-54-06_12_14-2-b.jpg
LES PETITS PRINCES BELGES À LONDRES10 viewsLes enfants des souverains belges ont assisté, à Westminster, à un service religieux célébré à l’occasion de la fête du roi Albert.
Miroir-1914-num-54-06_12_14-2-e.jpg
UNE AUTO POUR COUPER LES FILS DE FER10 viewsLes routes étant souvent barrées par des fils de fer barbelés, les Allemands utilisent des autos protégées par un couperet.
Miroir-1914-num-54-06_12_14-2-f.jpg
LES MAROCAINS AU CONSEIL DE RÉVISION10 viewsDe nombreux Marocains demandent à s’engager.
Ils sont soumis à un examen sévère.
Tous constituent de superbes recrues.
Miroir-1914-num-54-06_12_14-3-b.jpg
UN CURIEUX VILLAGE DE HUTTES DANS LE NORD10 viewsLes troupes qui se reposent en arrière du front, en attendant le moment d’entrer en scène, s’abritent dans de véritables cases de nègres, dont la construction révèle toute leur habileté.
Ce sont le plus souvent des paillotes comme celle-ci.
Miroir-1914-num-54-06_12_14-9-b.jpg
LES ATTACHÉS MILITAIRES ÉTRANGERS QUI ASSISTENT AUX OPÉRATIONS EN FRANCE10 viewsLes officiers étrangers qui suivent chaque année nos grandes manœuvres ont obtenu l’autorisation d’assister aux opérations dans le Nord.
Voici sur le champ de bataille de la Marne qu’ils ont visité récemment, les représentants de la Russie, de la Suisse, de la Belgique, de l’Italie, de l’Espagne, des Etats-Unis, de la Suède, de la Norvège, du Danemark, du Siam, du Japon, etc…
Les témoignages indiscutables de ces témoignages impartiaux seront intéressants plus tard pour écrire l’histoire de la guerre.
Miroir-1914-num-54-06_12_14-9-c.jpg
LES REPRÉSENTANTS DE LA PRESSE SUR LES CHAMPS DE BATAILLE EN POLOGNE10 viewsLe grand état-major russe a autorisé un certain nombre de journalistes à le suivre sur les champs de batailles de la Prusse orientale, de la Pologne et de la Galicie.
Ces représentants des grands organes d’Europe et d’Amérique se sont, pour la plupart, déjà rencontrés dans les Balkans, en Tripolitaine et même en Mandchourie.
N’est pas correspondant de guerre qui veut. Le métier exige de sérieuses aptitudes et une résistance physique très grande.
Des risques; plus d’un reporter a été tué en mission.
Miroir-1914-num-54-06_12_14-12-c.jpg
UN AUTEL DÉTRUIT AU COUVENT DE PERVYSE10 viewsLa petite ville de Pervyse, à trois kilomètres de Nieuport, a été entièrement ravagée par le bombardement.
La façade du couvent, seule, reste debout et la tour de l’église penche étrangement.
Des chefs-d’œuvre comme celui-ci sont écrasés.
Miroir-1914-num-54-06_12_14-13-f.jpg
L’ ÉGLISE DE DIXMUDE10 views
240 files on 20 page(s) 8