1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Most viewed - novembre 1914
Miroir-1914-num-48-25_10_14-9-c.jpg
UNE VOITURE BLINDÉE PRÈTE À PARTIR5 viewsC’est surtout contre les patrouilles de cavalerie que sont lancées les automobiles blindées montées par des mitrailleurs.
Partis d’un cantonnement quelconque, elles explorent rapidement le pays faisant aux cavaliers ennemis une chasse terrible.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-10-b.jpg
QUELQUES-UNS DES BLESSÉS SOIGNES À BORDEAUX SUR LA "GASCOGNE" 5 viewsDes hôpitaux temporaires, dont beaucoup sont dus à l’initiative privée, ont été organisés dans les locaux les plus divers.
Il y en a dans les magasins, dans des théâtres et des châteaux.
En voici un, particulièrement pratique et bien aménagé, installé à bord d’un grand paquebot.
C’est la "Gascogne" qui, restée à Bordeaux a été transformée en ambulance.
Dans les vastes salons où, il y a quelques semaines encore, causaient les passagers, des lits ont été disposés et les cabines contiennent toutes des blessés.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-10-d.jpg
UN BATEAU DE PLAISANCE TRANSFORMÉ5 viewsC'est celui qui appatint à Lantelme.
Il fait aujourd’hui partie de la flottille qui, par voie fluviale, évacue les blessés dans des conditions de confort supérieures à celles qu’offrent les trains sanitaires.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-11-a.jpg
NOS MARINS ET LES ARTILLEURS MONTÉNÉGRINS BOMBARDENT CATTARO5 views
Miroir-1914-num-48-25_10_14-12-b.jpg
VUE GÉNÉRALE D’UN CAMP DE TROUPES HINDOUES AU PARC BORÉLY, À MARSEILLE5 viewsTandis que les armées anglaises ont pris pour bases d’opération des ports de la Manche et de l’Océan, les premiers renforts venus de l’Inde ont installé un de leurs camps provisoires à Marseille en attendant de partir pour le front.
Voici ce camp vu à vol d’oiseau.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-12-f.jpg
HINDOUS EN CORVÉE DANS LES RUES DE MARSEILLE5 viewsAprès tant de turcos, de zouaves, de Sénégalais et de Marocains, les Hindous connaissent en France une juste popularité.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-13-d.jpg
LES VOLONTAIRES DE LA MARINE S’ENTRAÎNENT5 viewsTous les jours, méthodiquement et avec une grande rapidité, s’entraînent les recrues destinées à la marine de guerre.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-13-e.jpg
LA NOUVELLE ARMÉE DE LORD KITCHENER SE RENDANT A UNE REVUE5 viewsLes volontaires anglais, dont le recrutement marche admirablement, son soumis à une préparation intensive qui permet de les envoyer, au bout de peu de temps, rejoindre le corps expéditionnaire sur le continent.
Bien équipés, bien entraînés, ils ont vraiment fière allure.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-14-c.jpg
UN HÉROS DE SEIZE ANS DÉJÀ BLESSÉ À L’ENNEMI5 viewsCamille Lovigny, de Longuyon, ayant été attaché à un arbre par les Allemands, fut délivré deux jours après par un officier de hussards.
Il s’engagea aussitôt et se battit avec la plus grande bravoure.
Blessé au bras, il est en traitement à Arcachon.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-14-d.jpg
L’AVIATEUR POIRÉE EN RUSSIE5 viewsL’aviateur français Poirée a effectué pour nos alliés les Russes, des reconnaissances audacieuses.
Le Tsar l’a décoré de la croix militaire russe et nommé sous-lieutenant.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-14-f.jpg
LE SERGENT AVIATEUR FRANTZ5 viewsSecondé par son médecin Quenault, cet habile pilote a livré un combat homérique à un aéroplane allemand.
Il vient de recevoir la croix de la Légion d’honneur.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-15-e.jpg
UN PETIT TABLEAU TYPIQUE AU BORD DE LA ROUTE5 viewsUn prisonnier allemand et son gardien se reposent côte à côte.
Pour stimuler l’ardeur combative de leurs hommes, les officiers allemands leur répètent volontiers que les Français fusillent les prisonniers après leur avoir fait subir des tortures variés.
De si grossiers mensonges n’ont pas besoin d’être discutés.
Il suffit de leur opposer des documents comme celui-çi.
Un Allemand égaré dans les bois a été pris par un gendarme qui le conduit vers la ville la plus proche.
503 files on 42 page(s) 11