1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Most viewed - novembre 1914
Miroir-1914-num-48-25_10_14-14-e.jpg
LA PETITE DENISE CARTIER7 viewsOn connaît l’héroïsme de cette fillette qui, blessée par la bombe d’un Taube, à Paris, a supporté vaillamment l’amputation de sa jambe droite.
La voici à l’hôpital Beaujon.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-15-b.jpg
UN PETIT TABLEAU TYPIQUE AU BORD DE LA ROUTE7 viewsUn prisonnier allemand et son gardien se reposent côte à côte.
Pour stimuler l’ardeur combative de leurs hommes, les officiers allemands leur répètent volontiers que les Français fusillent les prisonniers après leur avoir fait subir des tortures variés.
De si grossiers mensonges n’ont pas besoin d’être discutés.
Il suffit de leur opposer des documents comme celui-çi.
Un Allemand égaré dans les bois a été pris par un gendarme qui le conduit vers la ville la plus proche.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-15-d.jpg
UN PETIT TABLEAU TYPIQUE AU BORD DE LA ROUTE7 viewsUn prisonnier allemand et son gardien se reposent côte à côte.
Pour stimuler l’ardeur combative de leurs hommes, les officiers allemands leur répètent volontiers que les Français fusillent les prisonniers après leur avoir fait subir des tortures variés.
De si grossiers mensonges n’ont pas besoin d’être discutés.
Il suffit de leur opposer des documents comme celui-çi.
Un Allemand égaré dans les bois a été pris par un gendarme qui le conduit vers la ville la plus proche.
Miroir-1914-num-49-01_11_14-6-b.jpg
LES PETITES PENSIONNAIRES D’UN COUVENT QUITTENT PRÉCIPITAMMENT LA VILLE7 viewsConnaissant les humiliations quotidiennes subies par la population de Bruxelles, et sachant quel crédit il fallait faire à la magnanimité des barbares, les habitants d’Anvers quittèrent leur ville en masse dès l’annonce du bombardement.
Les uns allèrent s’embarquer à Ostende pour l’Angleterre, d’autres gagnèrent la frontière française, d’autres se réfugièrent en Hollande.
Peu de spectacles sont susceptibles d’inspirer la pitié comme celui de cet exode.
Les fillettes ont été conduite en Hollande.
Miroir-1914-num-51-15_11_14-12-b.jpg
L’ÉTAT-MAJOR DU 9e VOLTIGEURS DE QUÉBEC, COMPOSÉ DE CANADIENS FRANÇAIS7 viewsC’est le 9e voltigeurs qui fut le premier mobilisé pour venir combattre avec les alliés, aussitôt après la déclaration de guerre.
Ce régiment, composé de 1.100 hommes, ne comprend que des Canadiens d’origine française.
Les noms de ses chefs le montrent.
Voici a premier plan et de gauche à droite : le capitaine Légaré, le major Belleau, le lieutenant-colonel Chabot, l’abbé paré, aumônier ; le major Mate, le capitaine Gilbert.
Au second plan : le major Gendron, le capitaine Myraud et, le lieutenant Laliberté.
Miroir-1914-num-52-22_11_14-5-c.jpg
UNE MAISON COMBLÉE PAR SES RUINES, À SOISSONS7 viewsCette maison, située près du vieux port, à Soissons, n’a reçu qu’un seul obus, mais celui-ci a causé d »effroyables ravages.
Les planchers du premier et du second étage ont croulé sous les débris qui remplissent complètement le magasin du rez-de-chaussée.
Miroir-1914-num-52-22_11_14-6-a.jpg
ANVERS A BEAUCOUP SOUFFERT DU BOMBARDEMENT7 views
LA RUE DES LITS BORDÉE DE RUINES

HOTELS INCENDIÉS DANS LA RUE VAN BRÉE

LE MARCHÉ AUX SOULIERS ENTIÈREMENT ANÉANTI

LA RUE DU PEUPLE ET LA RUE DES GUEUX

UN TRAIN DYNAMITEUR LANCÉ PAR L’ENNEMI

RÉSERVOIRS À PÉTROLE DÉTRUITS PAR UN INCENDIE
Miroir-1914-num-52-22_11_14-10-g.jpg
CYCLISTE PORTANT UNE COURONNE MORTUAIRE7 viewsCes jeunes gens rendent mille petits services.
Celui-ci, attaché à un hôpital, apporte une couronne pour un brave.
Miroir-1914-num-52-22_11_14-13-b.jpg
L’ENTRÉE DE LA SUBLIME-PORTE À CONSTANTINOPLE7 viewsLe nom de Sublime-Porte a été donné à la cour du Sultan parce que, autrefois, celui-ci donnait des audiences dans son vestibule.
Miroir-1914-num-53-29_11_14-15-a.jpg
L’homme, pris en flagrant délit, n’a même pas tenté de nier. Jugé sommairement, il a été exécuté sur place.7 viewsDe nombreuses exécutions ont eu lieu, depuis le début de la guerre, en Russie, en Angleterre, en Belgique et chez nous.
On ne saura jamais quelles sommes l’Allemagne a dépensées pour préparer l’espionnage dans les pays alliés aujourd’hui contre elle. En fait, cette formidable organisation est restée vaine, puisque, grâce aux mesures prises dès le début, la mobilisation a pu s’effectuer partout dans les meilleures conditions.
Mais beaucoup d’Allemands ont été arrêtés au moment où ils préparaient un attentat.
Miroir-1914-num-46-47-11-18_10_14-1-e.jpg
L'ÉTRANGE MUSIQUE DES HINDOUS À MARSEILLE6 viewsUn Sikhs jouant du Tabla

Ces Sikhs, les Gourkhas venus de l'Inde pour renforcer les troupes anglaises et qui campèrent durant plusieurs jours au parc Borély ont vivement intrigué les Marseillais par les accents bizarres de leur musique.
Miroir-1914-num-46-47-11-18_10_14-2-a.jpg
LES DRAPEAUX ALLEMANDS AUX INVALIDES6 views
LES DRAPEAUX ALLEMANDS AUX INVALIDES

LES VIEUX BRAVES DE CRIMÉE ET D'ITALIE ONT PRIS POSSESSION DES DRAPEAUX
503 files on 42 page(s) 5