1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Most viewed - novembre 1914
Miroir-1914-num-48-25_10_14-5-b.jpg
LA BÉNÉDICTION DES DRAPEAUX AVANT LE DÉPART POUR LES CHAMPS DE BATAILLE AUTRICHIENS6 viewsAu cri de ralliement, qui, dans un merveilleux élan de patriotisme, a réuni tous les Français, sans distinction de partis, répond, la voix formidable des Rrusses, se ruant contre les hordes allemandes et austro-hongroises.
Cosaques de l’Amour, de l’Oural et du Don, hussards de Grodno, fantassins hirsutes, tous acclamant le nom du Petit-Père ont couru à la frontière.
Et avant le départ, les popes, en une cérémonie imposante, ont béni les drapeaux des régiments marchant à la victoire.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-8-d.jpg
LES DÉBRIS D’UN OBUS RÉUNIS APRÈS L’EXPLOSION6 viewsQuand nos soldats se moquent des obus allemands, ils n’exagèrent pas toujours.
Celui-ci tombé à Senlis dans un magasin s’est fendu en deux en faisant plus de bruit que de mal.
Les balles qu’il renfermait sont entassées près de lui, ainsi que ses différents débris.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-10-c.jpg
LE DÉJEUNER DES CONVALESCENTS SUR LE PONT DE LA "GASCOGNE" 6 viewsRien n’a été négligé pour rendre agréable aux blessés leur séjour sur le transatlantique.
Ils prennent leurs repas en plein air, se promènent sur le pont et, entre temps, s’initient aux détails de la vie du bord que leur explique l’équipage.
Une grande part de l’organisation revient au commandant du paquebot.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-11-g.jpg
NOS MARINS ET LES ARTILLEURS MONTÉNÉGRINS BOMBARDENT CATTARO6 views
Miroir-1914-num-48-25_10_14-11.jpg
NOS MARINS ET LES ARTILLEURS MONTÉNÉGRINS BOMBARDENT CATTARO6 views
Miroir-1914-num-48-25_10_14-12-e.jpg
SOLDATS SIKHS GARNISSANT LEURS CARTOUCHIÈRES6 viewsC’est avec joie que ces soldats de carrière font leurs préparatifs pour partir au combat.
Ils fredonnent gaiement des chansons de guerre.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-15.jpg
UN PETIT TABLEAU TYPIQUE AU BORD DE LA ROUTE6 viewsUn prisonnier allemand et son gardien se reposent côte à côte.
Pour stimuler l’ardeur combative de leurs hommes, les officiers allemands leur répètent volontiers que les Français fusillent les prisonniers après leur avoir fait subir des tortures variés.
De si grossiers mensonges n’ont pas besoin d’être discutés.
Il suffit de leur opposer des documents comme celui-çi.
Un Allemand égaré dans les bois a été pris par un gendarme qui le conduit vers la ville la plus proche.
Miroir-1914-num-49-01_11_14-2-b.jpg
LE POTEAU FRONTIÈRE DE MONTREUX-CHATEAU6 viewsSur cette photo prise avant la guerre sur nos frontières d’Alsace, on voit le poteau allemand dressé près du poste de douanes.
Miroir-1914-num-49-01_11_14-2-c.jpg
LE MÊME POTEAU DECORÉ D’UN DRAPEAU FRANÇAIS6 viewsLorsque nos troupes ont pris l’offensive en Alsace, leur premier soin a été d’arborer le drapeau tricolore à la frontière.
Miroir-1914-num-49-01_11_14-9-c.jpg
SUR LES QUAIS DU PORT D’OSTENDE6 viewsQuel tableau pourrait mieux rendre la douleur d’un peuple que cette simple photographie…
C’est toute la Belgique meurtrie que symbolise cette pauvre vieille femme attendant sur un quai d’Ostende le moment de s’embarquer pour l’Angleterre.
Miroir-1914-num-49-01_11_14-12-c.jpg
SOLDATS RUSSES AMENÉS RÉCEMMENT EN BAVIÈRE6 viewsUne grande partie des prisonniers capturés par les Allemands se trouve, croit-on, en Bavière.
Deux autres camps de concentration ont été établis en Hesse-Nassau : le premier à Nieder-Zwehren, près de Cassel, et le second à Limbourg, sur la rivière Lahn.
Près de 6.000 prisonniers français, anglais et belges se trouveraient à Nieder-Zwehren.
On est moins exactement fixé su le sort des Russes, mais on suppose qu’ils sont, eux aussi, gardés dans l’Ouest de l’Allemagne, en prévision de l’invasion slave.
Miroir-1914-num-49-01_11_14-13-c.jpg
PRISONNIERS ALLEMANDS PARTANT POUR LE MAROC6 viewsIl n’y a guère de ville en France, à l’heure actuelle, qui ne possède ses prisonniers.
On en a envoyé en Algérie, on commence à en diriger sur le Maroc.
Un premier convoi a été embarqué dernièrement dans un port de l’Océan à destination de Casablanca.
503 files on 42 page(s) 7