1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Most viewed
Miroir-1914-num-43-20_09_14-7-b.jpg
L'EMBARQUEMENT DES VIVRES À OSTENDE33 viewsLes troupes qui se rendent à Anvers par mer emportent de grandes quantités de vivres, principalement de pain.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-5-e.jpg
LE TRANSPORT D'UN PRISONNIER GRIÈVEMENT BLESSÉ33 viewsBeaucoup d'Allemands blessés, dont l'état s'aggrave en cours de route, doivent être descendus du train et conduits dans un hôpital.
Les précautions que l'on prend à cet effet, et les soins qu'on leur donne, ne diffèrent pas de ceux qui sont réservés à nos soldats.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-13-b.jpg
DE LA GARE INCENDIÉE LES MURS SEULS RESTENT DEBOUT33 viewsLes Allemands durent abandonner Senlis précipitamment avant l'arrivée des troupes françaises et n'eurent pas le temps de détruire la voie ferrée mais ils mirent le feu à la gare qui, complètement incendiée, n'offre plus qu'un spectacle de désolation.
Miroir-1914-num-57-27_12_14-4-b.jpg
UN "BOYAU" D’ACCÈS AUX TRANCHÉES33 viewsPour parvenir aux tranchées profondes et bien abritées faisant face à l’ennemi, les hommes se glissent par des "boyaux" qui leur permettent de se dissimuler.
Trop souvent, à la suite des pluies, on y piétine dans une boue épaisse et gluante.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-1-h.jpg
COMMENT LES SOUDARDS DU KAISER NE PENSAIENT PAS ENTRER EN FRANCE 32 viewsUN PRISONNIER ALLEMAND

Soldats allemands faits prisonniers le 7 septembre par quelques hussards et dragons français dans le village de Neufmoutiers, à cinq kilomètres de Meaux.
Ils étaient très supérieurs en nombre à nos hommes.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-3-b.jpg
LES ANCIENS SOLDATS ANGLAIS LISENT LES JOURNAUX AVEC PASSION32 viewsLes invalides anglais, qui montent la garde d'honneur à la Tour de Londres, où s'abritent le Musée de l'Armée, se passionnent particulièrement pour la guerre.
Ayant combattu en Crimée, en 1854, aux côtés de nos soldats aux Indes, dans l'expédition contre les Afridis, ils connurent le généralissime French, alors lieutenant.
Ils retrouvent avec joie dans la génération actuelle, la vaillance qui les animait alors et qui les mena toujours à la victoire.
Cette lecture les rajeunit d'un demi-siècle.
Miroir-1914-num-43-20_09_14-17-g.jpg
FANTASSIN FRANÇAIS32 views
Marne103det2.jpg
32 views
Miroir-1914-num-42-20_09_14-5-b.jpg
CONVOI DE BLESSÉS ARRÊTÉ MOMENTANÉMENT DANS UNE GARE DU CENTRE31 viewsNos vaillants petits blessés trouvent sur tout leur parcours, dans les gares, des infirmières de la Croix-Rouge qui leur prodiguent maternellement les soins les plus empressés.
Ici, il faut refaire un pansement, là rappeler à lui un blessé qui s'évanouit et de tous étancher la soif.
Les journaux, les fleurs, le tabac, les bouteilles de vins réconfortants, sont aussi distribués en abondance.
On facilite aux soldats la mise à la poste des lettres et des cartes postales qu'ils envoient en grand nombre.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-10-e.jpg
31 viewsDans une lettre éloquente adressée à Enver Pacha , M. Pierre Loti a chercher à dessiller les yeux du héros de Tripoli et d'Andrinople, chef du parti Jeune-Turc inféodé à l'Allemagne.
Enver Pacha, l'homme le plus populaire de Turquie à l'heure actuelle est, en effet, l'âme des tractations diplomatiques de la Sublime-Porte qui compromettent une fois de plus la paix en Orient.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-10-d.jpg
AUTOMOBILE CHARGÉE DE BLESSÉS31 viewsGrâce à des voitures aménagées en vue du transport des hommes en danger, ceux-ci sont évacués très rapidement.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-10-f.jpg
L'AUTO DES CHIRURGIENS AVEC SA TENTE31 viewsLa voiture contient une salle d'opération.
Une vaste tente permet d'abriter les blessés en attendant l'intervention chirurgicale.
1838 files on 154 page(s) 13