1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Most viewed - LE MIROIR
Miroir-1914-num-41-06_09_14-14-b.jpg
UN ENTHOUSIASME IRRÉSISTIBLE ENTRAINE LA FOULE SUR LE PASSAGE DES VOLONTAIRES47 viewsL'Angleterre, inépuisable réservoir d'hommes, fournira autant de combattants qu'il sera nécessaire.
Plus de soixante-dix bataillons se sont déjà enrôlés.
C'est là un appoint que nous ne saurions trop apprécier dans une guerre à mort qui se prolongera peut-être.
Miroir-1914-num-41-06_09_14-7-c.jpg
UNE RUE DE VISÉ APRÈS LE BOMBARDEMENT46 viewsSystématiquement, les Allemands incendient une maison sur deux.
Le feu se propage et des rues entières sont bordées de ruines.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-1-c.jpg
COMMENT LES SOUDARDS DU KAISER NE PENSAIENT PAS ENTRER EN FRANCE46 viewsUNE FEMME FRANÇAISE...

Soldats allemands faits prisonniers le 7 septembre par quelques hussards et dragons français dans le village de Neufmoutiers, à cinq kilomètres de Meaux.
Ils étaient très supérieurs en nombre à nos hommes.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-1-e.jpg
COMMENT LES SOUDARDS DU KAISER NE PENSAIENT PAS ENTRER EN FRANCE 46 viewsUN PRISONNIER ALLEMAND DE LA CROIX-ROUGE

Soldats allemands faits prisonniers le 7 septembre par quelques hussards et dragons français dans le village de Neufmoutiers, à cinq kilomètres de Meaux.
Ils étaient très supérieurs en nombre à nos hommes.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-2-b.jpg
LES CABINES DE BAINS D'OSTENDE MISES À LA DISPOSITION DES REFUGIÉS45 viewsChacun a fait preuve de la plus grande initiative, en Belgique comme en France, pour venir en aide aux malheureux qui ont dû quitter leurs villages.
A Ostende, les nombreuses cabines de bains de la plage ont été aménagées en autant de petits "home", sinon très confortables, du moins à peu près suffisants.
Et dans ce village pittoresque tous sont unis par la plus touchante des fraternités.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-12-a.jpg
UNE MITRAILLEUSE EN EMBUSCADE A L'ORÉE D'UN BOIS45 views
CAVALIERS ALLEMANDS TOUCHÉS PAR LE TIR DES ZOUAVES

Zouaves embusqués à l’orée d’un bois faisant feu sur des cavaliers allemands à l’aide d’une mitrailleuse.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-16-g.jpg
LES TRANCHÉES SONT ÉTABLIES À NOS PORTES45 viewsDes terrassiers creusent des tranchées-abris en arrière de nos portes; L'ennemi ne doit d'ailleurs pas venir jusque là.
Miroir-1914-num-41-06_09_14-5-e.jpg
FANTASSINS AVANT LA BATAILLE DE LA DRINA44 viewsDans la bataille de la Drina (ou bataille du Cer-ndlr), les Autrichiens avaient engagé environ 300.000 hommes, sur un front de 100 kilomètres. Ils furent entièrement défaits, laissant 15.000 tués et 30.000 blessés sur le terrain, tandis que les Serbes leur faisaient 15.000 prisonniers.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-1-f.jpg
COMMENT LES SOUDARDS DU KAISER NE PENSAIENT PAS ENTRER EN FRANCE 44 viewsUN DES DRAGONS AYANT CAPTURÉ LES ALLEMANDS

Soldats allemands faits prisonniers le 7 septembre par quelques hussards et dragons français dans le village de Neufmoutiers, à cinq kilomètres de Meaux.
Ils étaient très supérieurs en nombre à nos hommes.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-8-d.jpg
TOUT LES VÉHICULES SONT UTILISÉS44 viewsVoici, arrivant à Lille, un laitier belge qui, dans sa charrette à chiens, a pu transporter sa petite famille et quelques provisions.
Il voyageait ainsi depuis six jours.
Miroir-1914-num-54-06_12_14-1-a.jpg
UN LIEUTENANT ALLEMAND TUE DANS L’ARBRE D’OÙ IL TIRAIT SUR NOS OFFICIERS44 viewsLes meilleurs tireurs allemands ont pour mission de faire feu sur nos officiers.
Celui-ci, atteint par un éclat d’obus, est resté sur son perchoir, tragique épouvantail qui n’effraie pas les corbeaux.
Miroir-1914-num-41-06_09_14-1-c.jpg
OFFICIER ANGLAIS DÉJEÛNANT À LA TABLE D'UN OFFICIER FRANÇAIS 43 views
1180 files on 99 page(s) 5