1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Most viewed - LE MIROIR
Miroir-1914-num-4x-27_09_14-9-10-11-b.jpg
LES MORTIERS DE 280mm QUI ONT BOMBARDÉ LIÈGE ET QUE LES ALLEMANDS COMPTAIENT EMPLOYER DEVANT PARIS43 views
Miroir-1914-num-41-06_09_14-3-b.jpg
LE ˝KONGŌ˝, LE PLUS GRAND CROISEUR CUIRASSÉ DE LA FLOTTE JAPONAISE43 viewsLa marine japonaise s’est inquiétée modérément de la résistance que pouvaient lui opposer les croiseurs allemands des mers de Chine, mais il est possible qu’elle vienne faire une démonstration jusque dans l’Adriatique, où se trouve déjà une flotte franco-anglaise.

* Cuirassé "Kongō˝
Miroir-1914-num-42-20_09_14-11-d.jpg
LES CANADIENS VONT DONNER AUSSI 43 viewsLe Canada se souvenant de sa patrie d'origine la France, et loyal envers l'Angleterre, lève 100.000 hommes, qui seront aux alliés des auxiliaires précieux.
On voit ici des soldats de la garde canadienne photographiés à Québec pendant une revue.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-13-b.jpg
LES ANGLAIS SONT SÉVÈRES POUR LEURS PRISONNIERS43 views
Plusieurs milliers de prisonniers sont arrivés à Dorchester où des mesures sévères ont été prises à leur égard.
La Grande-Bretagne s'honore de beaucoup trop de civilisation pour ne pas les traiter avec humanité mais les autorités ne s'attardent pas à de vaines considérations de sensibilité.
Sur un observatoire de fortune, des sentinelles veillent, l'arme chargée, prêtes à faire feu.
Les Allemands sont traités comme des prisonniers de droit commun et astreints à travailler sous peine de jeûne.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-14-b.jpg
LA SIESTE SE PROLONGE TOUT L'APRÉS-MIDI43 viewsLes prisonniers allemands sont loin de se plaindre de la façon dont nous les traitons.
Bien nourris, ils ne sont contraints à aucun travail. Ils fument, causent et se reposent d'une campagne que la plupart ont vu se terminer prématurément avec un vif plaisir.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-14-d.jpg
UN ALSACIEN VOISINE AVEC DES OFFICIERS43 viewsVoici des officiers de la fameuse garde impérial prussienne, mise à mal sur la Meuse et sur l'Oise.
Ils affectent, en général, une grande arrogance.
Le civil que l'on aperçoit près d'eux est un prisonnier alsacien qui n'a pas voulu conserver son uniforme allemand.
Miroir-1914-num-41-06_09_14-6-c.jpg
DANS LA PLAINE DE MATCHNA APRÈS LE COMBAT DE TZER42 viewsLes chemins, les tranchées naturelles, tout ce qui pouvait offrir un abri aux comabattants était jonché de cadavres lorsque prit fin la terrible bataille de Tzer.
Les ambulances serbes ne suffisaient pas à leur tâche.
Après l’horrible fracas de la mitraille et le tonnerre des canons, le silence de ces plaines dévastées est plu lugubre et plus affreux.
Miroir-1914-num-41-06_09_14-6-e.jpg
L'EXODE LAMENTABLE DES SERBES EN HERZÉGOVINE42 viewsDans leur fureur d'être défaits, les Autrichiens se montrent aussi barbares que leurs alliés allemands.
Ils s'en prennent aux villages qu'ils incendient, non sans avoir fait subir aux habitants les traitements les plus indignes.
Devant eux c'est l'affolement et la fuite.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-12-b.jpg
UNE MITRAILLEUSE EN EMBUSCADE A L'ORÉE D'UN BOIS42 views
ZOUAVE FAISANT FEU SUR L'ENNEMI

Zouaves embusqués à l’orée d’un bois faisant feu sur des cavaliers allemands à l’aide d’une mitrailleuse.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-10-b.jpg
L'INTÉRIEUR D'UN WAGON SANITAIRE42 viewsLes soldats grièvement blessés sont étendus sur des couchettes. Les autres s"allongent sur la paille dans les wagons ordinaires.
Miroir-1914-num-41-06_09_14-6-b.jpg
CAISSON AUTRICHIEN ABANDONNÉ41 viewsLes chevaux gisent, déchiquetés par la mitraille et un caisson a dû être abandonné.
Toute la tristesse de la guerre tient dans ces tableaux en raccourci pris sur le vif.
Miroir-1914-num-42-20_09_14-1-b.jpg
COMMENT LES SOUDARDS DU KAISER NE PENSAIENT PAS ENTRER EN FRANCE41 viewsUN PRISONNIER ALLEMAND

Soldats allemands faits prisonniers le 7 septembre par quelques hussards et dragons français dans le village de Neufmoutiers, à cinq kilomètres de Meaux.
Ils étaient très supérieurs en nombre à nos hommes.
1180 files on 99 page(s) 6