1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Top rated - avril-1915
guerre-1914-1918-annee-1915-217.jpg
NOS SOLDATS SONT D’UNE RARE INGÉNIOSITÉ0 viewsLa cire des ruches d'un presbytère et un moule à cierges permettent de s'éclairer.
Les bougies sont rares en campagne et le pétrole est un mythe.
Le rucher où bourdonnaient les abeilles, près d'une vieille église, en Woëvre, s'est effondré sous les obus qui venaient d'abattre le clocher.

LIRE LE TEXTE EN PDF
55555
(1 votes)
guerre-1914-1918-annee-1915-177-b.jpg
COMMENT S'ACCOMPLISSENT LES PREMIERS KILOMÈTRES 0 viewsPorté sur un brancard, le blessé est hissé dans une carriole qui le conduira jusqu'à une ambulance ou à la gare la plus proche.
55555
(1 votes)
guerre-1914-1918-annee-1915-199-d.jpg
NOS VAILLANTS MARINS DANS LES EAUX D'ORIENT0 views
Une compagnie de débarquement à l'exercice sur le pont du "Mirabeau"

Une assez longue accalmie a suivi, en Orient, les opérations des derniers jours de mars, le mauvais temps gênant l'action des escadres,
mais c'est avec activité qu'ont été poussés les préparatifs en vue de la reprise du bombardement.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
44444
(1 votes)
guerre-1914-1918-annee-1915-142-c.jpg
PAYSANS FUSILLÉS À DANNEVOUX0 viewsCes infortunés paysans, prétendue francs-tireurs, ont été fusillés en août à Dannevoux, près de Sedan. 44444
(1 votes)
guerre-1914-1918-annee-1915-170-b.jpg
QUELQUES CHAMPIONS SPORTIFS SOUS L'UNIFORME 0 viewsGUSTAVE GARRIGOU, Coureur cycliste.33333
(1 votes)
guerre-1914-1918-annee-1915-140-d.jpg
UN WAGON À ARGENTEUIL - LE PROJECTEUR QUI SUIVIT LE ZEPPELIN - UN TOIT ÉGRATIGNÉ À PARIS 0 viewsArgenteuil a subi des dégâts matériels, mais personne n'y a été blessé. L'un des engins est tombé sur un wagon. À Paris, le mal a été moins grave encore.
Voici la toiture atteinte rue Dulong.
Au milieu, le projecteur qui suivit le Zeppelin et ceux qui le firent fonctionner.
33333
(1 votes)
guerre-1914-1918-annee-1915-184-b.jpg
DEUX ASPECTS DE L'AISNE GROSSIE PAR LES PLUIES 0 views
L'UN DES FONDS DE LA VALLÉE DE L'AISNE ENTIÈREMENT INONDÉE

Les pluies d'hiver avaient considérablement grossi l'Aisne, et on n'a pas oublié que ces crues obligèrent nos troupes à se replier légèrement,
la solidité des ponts provisoires lancés sur la rivière n'offrant plus de garanties suffisantes.
Avec le printemps la situation se modifie et les rives de l’Aisne se dégagent.
Cette photo représente un ensemble des inondations des deux rives de l'Aisne.
22222
(1 votes)
guerre-1914-1918-annee-1915-144.jpg
MMES POINCARÉ ET TITTONI VISITENT LES BLESSÉS 0 views
Mme TITTONI, FEMME DE L'AMBASSADEUR D'ITALIE, APPORTE DES DANS LES HÔPITAUX BELGES

À BAR-LE-DUC, Mme POINCARÉ PREND CONGÉ DU GÉNÉRAL MIGNON, MÉDECIN INSPECTEUR DE LA 3e ARMÉE
22222
(1 votes)
8 files on 1 page(s)